SHAKE SHAKE GO


Nous sommes en 2015 quand le groupe franco-gallois se fait connaître du grand public avec le single « england Skies », balade pop/folk à l’accueil unanime, certifié single de diamant à travers le monde.60000 albums vendus et des dizaines de millions de streams plus tard, Shake  Shake Go est de retour avec « Dinosaur ». Bref retour en arrière : d’abord il y a une voix. Rare, animée, habitée. Une voix qui pourrait être millénaire si elle n’était celle d’une jeune fille de 26 ans. poppy Jones est galloise de naissance, et londonienne d’adoption. A 11 ans, car ses parents comprennent très vite qu’il ne saurait en être autrement, elle quitte la maison familiale pour rejoindre la capitale anglaise. Artiste née, elle intègre d’abord une école de théâtre avant de rejoindre le London music College. C’est là qu’elle rencontre Marc Le Goff, guitariste français hors pair expatrié à Londres à la recherche de LA voix qui pourrait incarner au mieux les musiques qui l’entêtent depuis toujours. La voix de  Poppy, incroyable pour son jeune âge, époustouflante dans ce registre pop, le convainc immédiatement. Des premiers moments d’écriture à l’envie de jouer ses morceaux sur scène, le duo se renforce de trois musiciens. Shake Shake Go naît en 2013, à Londres, sur les bancs de l’université.
L’aventure commence dès lors dans les rues de Londres, manchester, Liverpool, Leeds, Cardiff…, le groupe sillonne le Royaume-Uni pour faire découvrir ses compositions. S’ensuivront une série de concerts et de premières parties mémorables : King Charles, Dan Croll, James Blunt
et le mythique Royal Albert Hall de Londres en Angleterre, talisco en Allemagne, Rodrigo y Gabriela et les premiers festivals d’été en France. La sortie de leur premier ep « england Skies » en 2015 marque un tournant dans leur toute jeune carrière. Des millions de streams, un titre diffusé un peu partout en europe et des charts impressionnants pour un simple ep, dans une trentaine de pays. parallèlement le groupe entre en studio pour l’enregistrement de son premier album, « All in time », sorti en janvier 2016. Là encore le public et les médias sont au rendez-vous. « england Skies » se retrouve single of the week sur itunes US, deux titres seront synchronisés sur la série américaine Vampire Diaries ainsi que  sur la dernière campagne Samsung. mais il suivra surtout une tournée de plus de 60 dates à travers la France et l’europe qui s’est achevée au printemps dernier à tahiti, après une Cigale à guichets fermés à paris. D’un bout à l’autre du monde Shake Shake Go réussit à faire se déplacer  les foules : « une révélation » selon les inrockuptibles, « la nouvelle sensation » pour madame Figaro, « un énorme coup de cœur » pour le  parisien. « Les mélodies de Shake Shake Go sont bénies » dira même le très avant-gardiste Clash magazine UK. entre temps le groupe se remet  à l’écriture et à la composition de son deuxième album. Deux ans après la sortie d’« All in time » et désormais à quatre, le groupe revient avec un nouveau single, « Dinosaur ». Un titre beaucoup plus rock qui annonce un second disque plus profond, plus adulte, peut-être plus  nostalgique aussi, mais empreint d’une énergie et d’une force folles. Avec « Dinosaur » Shake Shake Go veut nous rappeler que le temps passe et  passe trop vite, qu’il fût un temps où l’on était jeune, où l’on faisait la fête, un temps où l’on dansait, criait, et riait. La voix de poppy Jones,  époustouflante dans ce registre rock, nous appelle à faire revenir cette partie de nous que l’on pensait avoir perdu pour toujours. Grâce à Shake Shake Go les dinosaures ne sont pas tous morts… Leur deuxième album réalisé par marc Le Goff et mixé/masterisé par Damien Bolo (C2C) est sorti au printemps 2018






Partagez le concert autour de vous