MES SOULIERS SONT ROUGES
"Choeur de Souliers" spectacle a capella et chansigne
1ère partie :: HORZINES STARA


2021, 30 ans, hauts les chœurs !
Voilà 30 ans que Mes Souliers Sont Rouges tiennent la route tout terrain. Ils sont passés maîtres dans l’art de taper des galoches et de soulever les foules. Mais s’ils ont touché le cœur des gens à ce point c’est qu’ils y ont mis tous leurs chœurs.
Pour ce tour de chant exceptionnel les chansons phare totalement revisitées appelleront de toutes nouvelles compositions originales avec d’extravagants arrangements a cappella et percussions du Monde. Mémorables ritournelles scandées en podorythmie, fameux refrains aux cuillères et autres louches, les boucles « trans » rivaliseront d’audaces avec le beatbox pour défier la turlute.
L’historique Cappel Meister Benoît Viquesnel officie à la symbiose harmonique entre les basses profondes de Deny, les médiums de Gullivan, celles de Jacky, Simon et les aiguës d’Eflamm, les nouveaux équipiers recrutés pour la fiabilité de leur cordes à toute épreuve.  Quatre octaves pour un quintet vocal se rejoindront à l’unisson avec le public qui ne se fera pas prier pour répondre. Cerise sur le gâteau, toutes et tous pourront savourer la quintessence poétique de ces belles chansons car le spectacle sera intégralement interprété en langue des signes par Perrine Diot, chansigneuse  pétillante et virtuose. Nous pourrons alors souffler en une envolée les 30 bougies.
Hauts les choeurs et cœurs vaillants, l’aventure continue.
—————————————————————————————————————————————————————

Groupe de musique Trad progressif composé de quatre musiciennes originaires de Caen en Basse Normandie.
Horzines Stara c’est la figure de toutes ces vieilles qui nous ont marquées, c’est un vieux monde que l’on habite et qui nous fait vibrer.
A travers des polyphonies mystérieuses empruntes des couleurs d’Europe de l’Est, Horzines Stara développe une musique protéiforme, à la fois traditionnelle et progressive, issue des racines de la chanson française et du psychédélisme. Avec un premier EP « Ces Voûtes » sorti en 2019 et enregistré en live dans une chapelle, les quatre femmes posent les jalons d’une recherche harmonique exigeante et sauvage, libre de toute idée reçue. Ce qui se dit dans « Ces Voûtes » joue avec l’étrangeté du langage, que l’on comprend sans connaître, que l’on connaît sans comprendre. Là où les mots ne sont parfois que des phonèmes, les syllabes que l’on agence révèlent tout un univers coloré et riche d’images folkloriques (berceuses, proverbes, prophéties …). Les voix vibrantes aux mélodies parfois lancinantes des Horzines pénètrent en nous, tournoient et laissent en partant un souvenir chaud et familier, comme une mélodie que l’on redécouvre alors qu’elle nous semblait perdue, oubliée.






Partagez le concert autour de vous