JOHN’S SESSION
avec N U I T , We Hate You Please Die et Jahen Oarsman
[gratuit]


Privé de son public depuis 2 ans, John ne pouvait pas attendre juillet 2022 pour retrouver la ferveur de ses festivaliers. Il a donc décidé de prendre la route dès la rentrée. Avec les vainqueurs de la John’s Session et les groupes normands qui devaient monter sur les scènes de Beauregard 2020, John sillonnera la Normandie à la rencontre des publics. Cette année, pas de tremplin ni de compétition, mais une tournée dans 6 salles de la Région. C’est au BIG BAND CAFÉ que la tournée débutera le jeudi 30 septembre avec N U I T ,  We Hate You Please Die et Jahen Oarsman.

DE LA MUSIQUE MAIS PAS QUE …
Si la tournée John’s session a pour but de faire résonner la musique de nos groupes normands après de longs mois de silence, c’est aussi l’occasion de vous faire découvrir les coulisses et les questionnements du secteur du spectacle vivant par le biais d’expositions, de tables rondes et d’animations.

Pssssst, John vous réserve des surprises !

—————————————————————————————————————————————————————

Live painting by Gustave
Exposition Beauregard à l’affiche
Exposition Beauregard en un coup d’oeil

N U I T
Quatre lettres détachées éclairant au faisceau lumineux, une électro grave et puissante, rappelant la musique industrielle de Portishead ou d’Archive. N U I T est de retour en studio pour composer leur 1er album, à paraître fin 2021. Avec l’obscurité comme force vitale et positive, la pénombre devient son territoire de création, sa source de pulsions et d’envies.

WE HATE YOU PLEASE DIE
Remettre la fureur au goût du jour à grands coups de fuzz sans oublier quelques gouttes de pop. We Hate You Please Die recherche une certaine transe, celle qui ne s’encombre pas des genres même si la base garage/punk/rock est bien là.Du brut et de l’électricité, la volonté de concerts énergiques et cathartiques durant lesquels l’équation se ferait avec Ty Degall, les Cramps, Fucked Up ou les Stooges. La viscéralité et l’émotion sont la base du projet, le groupe est engagé et attentif aux questions sociétales et  environnementales.

JAHEN OARSMAN
En 1988, Jack Lang avait imaginé un ministère de la beauté qui ne vit jamais le jour, 32 ans plus tard Jahen Oarsman en invente la bande son.Avec ce premier album, le normand nous invite à une ballade intérieure au folk moderne où beauté, émotion et intimité sont les maîtres mots et offrent un abri idéal.L’intime chez Jahen Oarsman devient universel et on se laisse bercer pour mieux vivre à notre tour notre vie. Un véritable compagnon de route pour les assoiffés de beauté pure, intérieure et sans filtre.






Partagez le concert autour de vous