OLIVENSTEINS


En leur temps (entre 1978 et 1980), les Olivensteins marquèrent les esprits. Leur unique 45T, « Fier de ne rien faire »/ « Euthanasie », symbolisant avec force et originalité l’avènement réussi d’un punk à la française : sincère, gouailleur et irrespectueux. Dans les décennies qui suivirent, d’autres groupes, Les Thugs, les Wampas ou les Sales Majestés, reprirent « Fier de ne rien faire » devenu une sorte de classique du rock alternatif. En 2013, deux ans après la sortie – sur le label Born Bad Records – d’un album réunissant l’intégralité de leurs enregistrements, les Olivensteins se sont reformés. Leur nouveau  public est impressionné par l’indéniable présence scénique du chanteur Gilles Tandy et par l’énergie d’un répertoire qui sent plus le soufre intemporel que la vieille poussière accumulée avec les années. Ils viennent d’enregistrer un nouvel album. Déjà dans les bacs pour le CD, le vinyle sera au pied du sapin.





Partagez le concert autour de vous